Lucidité flamande…

Connu en Flandre pour avoir été le conseiller en communication et marketing politique de Guy Verhofstadt, Noël Slangen, brillant analyste, écrit aujourd’hui des chroniques dans Het Laatste Nieuws et Het Belang van Limburg. On dit qu’à l’époque, le « golden-boy » des libéraux flamands a même failli devenir ministre Open VLD…
Mais il collabore aussi à la revue nationaliste flamande Doorbraak.
C’est ainsi que Noël Slangen, l’ancien bras droit de Verhofstadt, n’exclut pas que le Vlaams Belang arrive un jour au pouvoir ». Cette situation si elle devait advenir accélérerait l’implosion du Belgium, compte tenu des positions des partis francophones partisans du cordon sanitaire.

Pour sa part, Rik Torfs, est l’ancien recteur de la KUL (Leuven) et un membre éminent du CD&V. Il est très écouté et fort apprécié pour ses analyses. C’est pourquoi Il est régulièrement invité par les médias francophones. Voici ce qu’il pense des errements du gouvernement Wilmès :
« Vous voyez comment un gouvernement belge sans majorité flamande devient tranquillement une réalité. La Flandre sous l’emprise de la Belgique francophone ? C’est la dernière fois ».

Source : tweet de Rik Torfs du 25 mai