Comment peut-on être unitariste ?

Tout le monde soutient le fonds d’urgence européen, sauf la Belgique (sur 27 pays membres !). Ce refus est intervenu sous l’unique  pression de la Flandre : c’est plus qu’embarrassant.
Ainsi, 37 milliards d’euros de fonds inutilisés du budget européen seront bientôt destinés aux régions les plus faibles pour les aider à lutter contre le coronavirus et ses conséquences économiques. Ce n’est pas illogique, mais lundi, il s’est trouvé un État qui s’est abstenu de voter : la Belgique. Sous la pression de la N-VA, la Flandre a en effet refusé de donner le feu vert à cette décision européenne. La raison ? Trop d’argent pour la Wallonie, trop peu pour la Flandre (16 millions pour la Wallonie, 9,6 millions à la FW-B, 4,3 à la Région bruxelloise et 6,5 pour la Flandre).
Ce qu’a résumé le Vlaams Belang en ces termes : « A la Wallonie les sous, à la Flandre les victimes. »

« Inintelligible et intriguant », « du jamais vu », « égoïste », « plus qu’embarrassant ». Non seulement l’opposition, mais aussi les partis de la majorité sont consternés par le vote belge négatif…
En vertu du système fédéral qui est le nôtre, le Belgium ne peut pas approuver une décision de l’Union sans l’accord des Régions si cela touche des compétences qui les concernent.
Et le gouvernement flamand a dit non. Avec l’appui sans réserve du CD&V et de l’Open VLD.
M. Bouchez, comment peut-on être unitariste ?

Source : Nieuwsblad

HLN : réactions des Flamands (en bas de page)

Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)