Nov 03 2019

Charles Michel : ministricule d’Etaticule

Charles Michel, l’ex-Premier ministre fuyant au plus vite la rue de la Loi pour occuper la fonction de président du Conseil européen, a été nommé jeudi par le Roi ministre d’Etat, un titre honorifique qui lui a été décerné sur proposition de l’actuelle cheffe du gouvernement, Sophie Wilmès.
Situation ubuesque dans la mesure où Charles Michel a proposé Sophie Wilmès, médiocre ministre du Budget, comme Première ministre et que cette dernière lui a renvoyé l’ascenseur dans les deux jours en proposant au roi de nommer Charles Michel « ministricule d’Etaticule ». Rappelons que ce titre n’est lié à aucune rémunération. Les Michel sont de toute façon richissimes grâce à leurs petites affaires. Mais ils sont englués dans leur vanité de parvenus.

Enfin, la désignation de Sophie Wilmès n’a fait l’objet que d’une seule manchette dans la presse flamande comme si ce changement n’avait aucune importance au nord du pays.

En réalité, le gouvernement fédéral n’intéresse plus que très peu la Flandre.