Oct 12 2018

Demotte se fout de la Francophonie

Le Ministre président de la Fédération Wallonie-Bruxelles Rudy Demotte, en réalité le candidat à la mairie de Tournai – ce qui le remet somme toute à sa juste place – a décidé de snober le 17e sommet de la Francophonie qui vient de se terminer à Erevan (Arménie). Il s’agissait de désigner le nouveau délégué général de l’OIF (Organisation internationale de la Francophonie).
Son prétexte larvé ? Une préparation plus complexe que prévu du budget 2019 de la Fédération Wallonie-Bruxelles.
Mais voici la vraie raison de cette absence scandaleuse : il participait ce jeudi à un débat avec sa rivale MR Marie-Christine Merghem sur les ondes de la RTBF lors de l’émission « Moi, bourgmestre ».
Rappelons que la Fédération Wallonie-Bruxelles justifie son existence institutionnelle par le lien culturel et linguistique (français) qui unit les deux régions francophones