Action du R.W.F. à Namur

Ce samedi 17 septembre, quelque deux cents membres et sympathisants du R.W.F. ont rappelé à nos élus, à l’occasion de l’ouverture officielle des Fêtes de Wallonie, leur devoir de dignité et de résistance face aux exigences démesurées de la Flandre du genre : « Ce qui est à moi reste à moi, ce qui est à toi est négociable »

Notre appel a été remis aux personnalités invitées

Séquence JT sur le site du Brabant wallon

Quelques jours auparavant, la section de Namur a distribué 40.000 tracts dénonçant sur un mode ludique évident la flamandisation de l’Etat belge, d’Ostende à Arlon, en passant par Namur.

Le R.W.F. remercie tous les participants à ces deux actions de terrain.

L’accord sur BHV ou la Journée des dupes