Ambiance au gouvernement De Croo : Bouchez est ringard

Selon le vice-premier ministre et ministre de la Justice Vincent Van Quickenborne (Open Vld et ex-Volksunie), le président du MR, George-Louis Bouchez, est plus un conservateur qu’un libéral. Dans une interview accordée au Laatste Nieuws ce samedi, le libéral flamand s’est montré très dur envers le président libéral francophone :
« Il aboie pendant que nous agissons. Il y a un gouffre comme le Grand Canyon entre ses paroles et ses actes. Il est contre les centrales à gaz, mais la Wallonie n’en a jamais autorisées autant », a commenté le vice-Premier ministre libéral flamand. « La suppression du sénat est à nouveau discutée. Un parti est contre. Pas le PS, mais le MR ! Bouchez revient toujours au passé. Ce n’est pas le Mouvement réformateur, mais plutôt le Mouvement réactionnaire », poursuit M. Van Quickenborne.
« Regardez son belgicisme. Bouchez veut revenir à la RTT et à la BRT; à une télévision bilingue. Il ne parvient pas encore à parler néerlandais et il veut une chaîne publique. Je suis loin d’être séparatiste, mais entre Flamands et francophones, il y a un paquet de différences. On ne va tout de même pas revenir à la Belgique de papa ? »

L’article traduit par La Libre