Category: Dans la presse

Comment la NMBS traite la Wallonie…

La SNCB a dévoilé cette semaine son nouveau plan de démantèlement de la Wallonie. De nombreuses lignes seront supprimées dans notre région, particulièrement dans les provinces du Hainaut et du Luxembourg. Curieusement, la région frontalière avec la France (Jeumont, Lille, etc. ) est particulièrement touchée par ce plan de restructuration alors que la Flandre semble …

Lire la suite

500 jours sans gouvernement

C’est cocasse : la RTBF continue à égrener un compteur qui montre que ce mercredi 26 octobre marquera le 500e jour d’absence de formation d’un gouvernement belge sorti des élections.. Pour les amateurs d’autres statistiques, cela fait 150 mois (vous avez bien lu !) que Matin Première n’a pas invité l’un de nos dirigeants en …

Lire la suite

Laurent Brogniet à Twizz radio

Le coprésident du R.W.F. Laurent Brogniet a répondu de façon claire et déterminée aux questions parfois pointues de Twizz radio: elles ont le mérite d’éviter la langue de bois. A en juger par les réactions spontanées sur le site de La Libre ce mardi matin, les citoyens sont loin de rejeter notre option. Laurent Brogniet …

Lire la suite

Nouveau logo pour la Fédération Wallonie-Bruxelles

A l’occasion du 27 septembre, fête d’une Communauté française perpétuellement au bord de la faillite, un appel a été lancé pour créer le nouveau logo de la Fédération Wallonie-Bruxelles, une dénomination destinée à effacer celle de « Communauté française ». Le coq serait remplacé par un « mouton dans l’attente de la tonte ». Le R.W.F. a également le …

Lire la suite

Guy Spitaels ne croit plus en l’avenir de la Belgique

L’ancien Ministre Président de la Wallonie a confié au journal Le Soir que les concessions à perpétuité de Di Rupo à la Flandre n’entraîneront qu’un armistice de 18 mois. Comme c’est bien vu ! Interrogé sur l’option du rattachement de la Wallonie à la France, il confie que la thèse est « défendable » même s’il doute …

Lire la suite

Plus un sou pour les francophones

A l’imitation de Luc Van den Brande qui avait dit un jour : « Plus un franc flamand pour l’acier wallon », Philippe Muyters déclare qu’il ne versera pas un centime pour la Wallonie et Bruxelles. Un Etat où la solidarité est rejetée par son entité principale n’est plus digne de ce nom. Il est vrai que la gestion …

Lire la suite