Nov 07 2013

Albert = un milliard d’euros : « Peste soit de l’avarice et des avaricieux ! » (Molière, L’Avare)

Depuis son abdication forcée (le procès en paternité initié par Delphine), l’ex-roi Albert s’ennuie entre la France, l’Italie et Bruxelles.
Il est vrai qu’il a un peu moins d’argent à dépenser.
On se souvient de son carnet de chèques retrouvé chez une call girl à Cannes quand il a dû revenir dare-dare de France au moment de l’évasion de Marc Dutroux. Mais revenons-en au sujet (c’est le cas de le dire) : pour toutes les dépenses inhérentes à sa fonction royale, Albert II percevait 11.554.000 euros.
Depuis le 21 juillet, il n’a plus en main que… 923.000 euros.
Il a demandé récemment à son ami Elio Di Rupo une augmentation de salaire (si on peut dire) : en cause l’alimentation en carburant de son yacht luxueux.
À peine l’information diffusée par le « Laatste Nieuws », il y avait près de 800 réactions, la plupart négatives, de citoyens flamands !
Les « spécialistes de la monarchie » savent que les Saxe-Cobourg, une famille d’intrigants au 19ème siècle, représentent la plus grande fortune royale d’Europe après la reine Elisabeth II d’Angleterre.
Selon le très belge Télémoustique, leur fortune s’élèverait à près d’un milliard d’euros.
Il est vrai que Léopold 1er était déjà un radin de la plus belle eau !

Les réactions des lecteurs du Laatste Nieuws