Oct 09 2013

La Formule 1 doit promouvoir la Wallonie et non l’Etat belgo-flamand

Spa Grand Prix, la société d’organisation du GP de F1, a enregistré une perte de 7.86 millions en 2012 contre environ 6 millions en 2011. Pour éviter qu’elle ne soit dans une situation de faillite (question du R.W.F. : qui sont les administrateurs de ce machin ?), la Région Wallonne a procédé à une augmentation de son capital destinée à éponger les pertes de 2011 et 2012.
Un peu moins de 60.000 tickets ont étés vendus pour le GP de F1 en 2013, soit une hausse d’environ 15% par rapport à 2012. D’après les dirigeants, Spa GP sera cependant encore en perte en 2013.
A ce prix, le R.W.F. demande à M. Demotte et ses amis du gouvernement de rebaptiser le Grand Prix de Belgique de F1, pour lequel l’Etat belgo-flamand n’intervient nullement, en Grand Prix de Wallonie.
Pour M. Demotte, ce serait une perte financière qui ressemblerait enfin à un investissement promouvant sa région, par-delà cette Com’ tant prisée par le PS belgiciste de M. Di Rupo.

Spa-Francorchamps en de mauvaises mains…

Photo : Jean-Marie Happart (PS), un sbire de la SPA Grand Prix