Juin 19 2013

Di Rupo fait cracher les morts

Il n’y a pas de petites économies. Le gouvernement fédéral avait supprimé au 1er janvier 2013 les allocations pour les frais funéraires qui étaient payées aux familles en cas de décès d’un salarié, d’un chômeur, d’un invalide ou d’un salarié à la pension.
Entraient en ligne de compte : les frais de cercueil, de transport du corps, des pompes funèbres, de l’inhumation ou de la crémation, le service religieux (fleurs, imprimés, etc.)
Fielleusement, Di Rupo et De Croo viennent de décider d’aligner les autres catégories professionnelles sur le même principe au non de la non-discrimination.
Plus grave, la cotisation y afférente n’est pas supprimée.