Mar 24 2013

Le Pape, le Roi, Elio : La Parfaite Union

On s’en voudrait de se montrer plus catholique que le pape, mais tout de même, l’empressement des ténors du gouvernement belge à se ruer vers Rome pour assister à la cérémonie d’intronisation du nouveau pape avait des airs de Grande vadrouille.
Le Roi, la Reine, leur entourage, le Premier ministre Di Rupo, les vice-premiers De Crem, Milquet et Reynders. Chacun avait évidemment sa bonne excuse pour en être mais le timing, en plein contrôle budgétaire, était délicat. Fallait-il que Di Rupo – un Franc-maçon – aille à Rome ?
Mais c’est le Premier ministre !
Oui, un homosexuel décomplexé, militant du mariage pour tous.

N’aurait-il pas été plus en phase avec ce que représente aujourd’hui la Belgique – un pays progressiste sur le plan éthique – en restant à domicile et en laissant le couple royal représenter la marque belge au Vatican ?

Source : Marianne Belgique du 23 mars – extrait de l’article de Martin Buxant intitulé « Ainsi soit-il »

Conclusion du R.W.F : il est urgent d’inscrire, comme en France, dans la Constitution le principe de la Laïcité, c’est-à-dire une stricte séparation entre l’Etat et les autorités religieuses. Les convictions religieuses relèvent de la sphère privée.