Mar 12 2013

Un jour de neige ? Le chaos !

La Belgique est quasi paralysée aujourd’hui par une couche de neige proche de 10 centimètres. Le service météo avait pourtant fait son travail en prévoyant correctement les intempéries de ce mardi.
En Flandre (comme dans certains départements français très touchés), où les conditions climatiques étaient moins périlleuses qu’en Wallonie, les transporteurs ont été interdits de circulation sur les autoroutes.

En Wallonie, on a laissé tomber les chauffeurs dans ce qui ressemble à un traquenard.
Des dizaines de camions se sont retrouvés à l’arrêt sur les autoroutes aux quatre coins de la Wallonie.
De plus, de nombreuses communes ne disposaient plus de sel pour déneiger nos routes après un mois de février frigorifique.
Dans la matinée, le trafic ferroviaire a même été totalement interrompu en partance et à l’arrivée de Bruxelles, siège de l’Union européenne ! Pour rappel, nos trains sont dépourvus de chasse-neige comme en France, ce qui explique en partie les retards.

Dans le Nord-Ouest de la France, principalement en Normandie, où les conditions climatiques sont pires qu’en Wallonie, des 4×4 de la gendarmerie nationale sont venus en aide aux automobilistes bloqués par la neige. La sécurité nationale, qui dépend de la Défense nationale (il s’agit d’effectifs militaires), a également été appelée à la rescousse.

Le Ministre wallon Carlo Di Antonio CDH) est responsable de la légèreté avec laquelle il a pris en compte des informations de la police disant que nos autoroutes étaient praticable pour les camions, les TEC, etc.

Un plan Alerte rouge en France

Nos excellences à la Côte d’Azur dans de luxueux hôtels !