Juil 09 2012

Le régionaliste wallon Marcourt et son Grand Prix de… Belgique

Le ministre wallon de l’Economie Jean-Claude Marcourt (PS) vient de signer un contrat qui prévoit la prolongation jusqu’en 2015 des courses de F1 sur le circuit de Spa-Francorchamps.
Le Grand Prix continuera à s’appeler « Grand Prix de Belgique » alors que le gouvernement fédéral ne le soutient d’aucune manière !
Pour l’aspect cocasse, il convient de mettre en exergue le fait que le grand « régionaliste wallon » Marcourt n’ose même pas envisager une appellation « Grand Prix de Wallonie » alors que nul ne sait ce qu’il adviendra de son beau royaume après les élections fédérales de 2014, soit un an avant l’échéance du nouveau contrat de F1.

En tout cas, la seule opposition à la Région wallonne fait son boulot : le député Pierre-Yves Jeholet (MR) réclame toute la « transparence » sur l’accord de principe conclu par Marcourt :
« Je veux avancer en toute transparence et bonne gouvernance. »
Et d’ajouter :
« Je ne me contente pas du principe de confidentialité avancé par M. Marcourt. Je ne veux pas d’opacité ».

Pour mémoire, en 2011, l’événement s’était achevé sur une perte de 5 millions d’euros, un déficit comblé par le contribuable wallon et non par la caisse parallèle de M. Marcourt.
Du pain (cher) et des jeux avant la fermeture du robinet flamand en 2020, c’est tout ce que le PS wallon de MM. Demotte et ses comparses ont à nous offrir pour le moment. Nous voilà ragaillardis…

Sources : Belga et La Libre

Photo : Bernie Ecclestone