Avr 07 2012

Eurostat et politique d’asile : les chiffres bruts

Eurostat a fourni ses statistiques 2011 concernant la politique d’asile au sein de l’Union européenne.
On le sait, en Belgique, les procédures administratives sont extrêmement longues et la faiblesse d’un Etat qui s’évapore encourage tous les contournements et toutes les démarches procédurières possibles. On se souviendra également d’une sénatrice socialiste qui a récemment empêché l’expulsion vers le Maroc d’un illégal multirécidiviste.
Nous ne citons ici que les chiffres d’Eurostat concernant la Belgique, la France et les Pays-Bas. Sans autre commentaire.
A chacun de se forger une opinion.
Il est toutefois à noter que les statistiques belges sont considérées comme peu fiables par les instances européennes. Ce qui pourrait signifier que la situation est encore pire que celle des chiffres…
Le nombre belge est à multiplier par 1,5 pour les Pays-Bas et par 6 pour la France.

Belgique
Demandeurs d’asile par 100.000 habitants : 2.925 (31.915 demandes)
Pays les plus représentés : Afghanistan, Russie, Guinée
Décisions : 19.825
Décisions positives : 5.075
Statut de réfugié : 3.810
Protection subsidiée : 1.265
Raisons humanitaires : 0
Refus : 14.750

France
Demandeurs d’asile par 100.000 habitants : 865 (56.250 demandes)
Pays les plus représentés : Russie, Arménie et Bangladesh
Décisions : 42.190
Décisions positives : 4.850
Statut de réfugié : 3.340
Protection subsidiée : 1.240
Raisons humanitaires : 0
Refus : 37.650

Pays-Bas
Demandeurs d’asile par 100.000 habitants : 875 (14.600 demandes)
Pays les plus représentés : Afghanistan, Russie, Somalie
Décisions : 15.790
Décisions positives : 6.830
Statut de réfugié : 710
Protection subsidiée : 4.065
Raisons humanitaires : 2.050
Refus : 8.965

Eurostat et la politique d’asile 2011