8 millions de Belges sans comprimés d’iode !

« Depuis 2018, le nouveau plan de sécurité nucléaire belge a étendu le rayon de distribution des comprimés d’iode – qui permettent de réduire les risques de cancer de la thyroïde en cas d’irradiation [nucléaire] – à 100 kilomètres autour des centrales nucléaires, ce qui revient à couvrir l’ensemble de la population. Or, aujourd’hui, 8 millions de Belges n’ont toujours rien reçu, s’inquiète Ecolo. », c’est ce que relate La Libre de ce jour.

Le communiqué accessible sur le site d’Ecolo précise :
« Depuis le début de la campagne en mars 2018, il s’avère que seulement 722.926 boîtes de comprimés d’iode ont été distribuées. Les retraits ont même chuté en 2020, ce qui est compréhensible avec la pandémie. Mais la crise sanitaire n’éclipse pas le risque nucléaire. Il faut pouvoir protéger les 8 millions d’habitants qui n’ont toujours pas de pilule d’iode. »

« La dernière campagne d’information date de 2018 et la prochaine est légalement prévue en … 2023. Vu le mauvais bilan, Samuel Cogolati appelle à relancer la sensibilisation dès aujourd’hui : la loi a changé, il faut l’appliquer. Chaque citoyen belge doit savoir qu’il a droit, gratuitement, dans sa pharmacie, à une tablette pour sa famille. »

Source (résumé du communiqué) : La Libre

France 2021 : lancement de la deuxième phase de distribution d’iode