Egbert Lachaert : l’aile droite de l’Open VLD a largement gagné

Le leader du groupe parlementaire Egbert Lachaert a été facilement élu comme nouveau président de l’Open Vld. Il a obtenu 61,03 % des voix, il n’y a donc pas besoin de second tour. L’autre favori, Bart Tommelein, a obtenu 29,74 % des voix.
Cette large victoire inattendue a frappé de nombreux observateurs.
A chaud, Lachaert a déclaré qu’il voulait mettre des accents plus forts dans le message libéral, mais qu’il voulait en même temps travailler avec une base plus large. Originaire de Merelbeke (riche banlieue gantoise), Lachaert n’est âgé que de 42 ans.

« Les membres ont décidé. La démocratie s’est exprimée clairement », a résumé M. Tommelein.
Il espère que le parti pourra aller de l’avant dans la période à venir et propager un large libéralisme populaire.

En 2012, Lachaert s’était déjà présenté comme candidat à la présidence contre Gwendolyn Rutten. A 34 ans, il avait réalisé un score dépassant les 40% !
A cette époque, il se réjouissait que l’Open Vld avait brisé la toute-puissance des chrétiens-démocrates flamands dans les années 1990. Selon lui, il était maintenant temps de combattre l’État PS en Wallonie et soutenait que l’alternance du pouvoir (note : sans le PS) est une chose saine et normale pour la démocratie.
C’est un euphémisme : Lachaert n’est pas vraiment favorable à une coalition Vivaldi…
L’élection de Lachaert, un  pas de plus vers de nouvelles élections ?