Les Flamands reviendront à la charge en juin

Fin de l’article du professeur Herman Matthijs (UGent, VUB) publié sur le site du Knack

Comme le chef de groupe de la N-VA Peter Deroover l’avait annoncé, les affrontements politiques vont reprendre en juin, à la fin du premier mandat (trois mois) de Sophie Wilmès…

En résumé, pour Herman Matthijs, un jeune président flamboyant du MR se prend pour Dieu dans le paysage politique. Il a clairement été éduqué par un bon professeur. Oui, le meilleur connaisseur de Machiavel de ces dernières années, Didier Reynders. Georges Louis Bouchez est immédiatement envoyé comme une torpille dans la formation fédérale en tant que nouveau président du MR. Le résultat ? Une grande distinction. Car avec quatorze sièges à la Chambre des représentants, le MR conserve : le premier ministre, six ministres dont un autre vice-premier ministre, le président du Sénat. Parallèlement, le président du Conseil de l’UE et le commissaire européen avaient déjà été assignés au quatrième plus grand parti en nombre de sièges. Comme on dit en français : Il faut le faire.

Tous les autres candidats à un nouveau gouvernement fédéral peuvent venir parler de la politique du gouvernement minoritaire (38 sièges sur 150) qui dispose des pouvoirs spéciaux. Mais le capitaine d’une équipe de football doit être capable d’attaquer. Almaci, Dewever, Magnette, Nollet, tous sur le terrain contre la star : GLB (Georges-Louis Bouchez) !

Ce dernier point est important, car que va-t-il arriver au gouvernement de Wilmès en juin prochain ? Cela ne peut pas continuer comme ça. Allons-nous d’abord attendre le résultat de la stratégie de confinement ? En juin, il y aura également un autre baromètre politique. Les élus qui occupent des postes politiques sont censés gouverner le pays. On a trop compté, au cours de ces semaines de coronavirus, sur toutes sortes de comités qui n’ont aucune légitimité démocratique alors que dans une démocratie parlementaire libérale, la primauté doit rester au politique.

Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)