Mar 09 2020

Le duo Dewael-Laruelle : pas de ciment sur la truelle

Le CD&V avait annoncé la couleur la semaine passée : il allait consulter ses membres pour savoir s’ils optaient pour un gouvernement avec ou sans la N-VA. 6.000 personnes ont répondu à cette consultation et 63%, soit une large majorité, a répondu qu’une alliance avec la N-VA au sein d’un gouvernement stable correspondait le plus à leur vision des choses. D’une façon générale, le CD&V souhaite une majorité flamande dans le prochain gouvernement. Pour les observateurs sagaces, la reconstitution du cartel CD&V-N-VA semble dans l’air du temps. Le résultat de ce sondage interne est tombé ce lundi matin avant le Bureau du parti flamand. Pour les médias francophones, il serait fâcheux d’oublier que depuis quelques jours le CD&V réclame avec force la scission des soins de santé….

Du coup, le duo Dewael-Laruelle s’est présenté les mains vides devant le roi cet après-midi. Ce dernier qui commence à tourner fou leur a demandé de poursuivre leur mission jusqu’à la semaine prochaine. Sortant une fois de plus de la neutralité de son rôle, il a invoqué l’extrême urgence de former un gouvernement compte tenu des circonstances actuelles. On l’a bien compris : un roi craindra toujours les élections, le suffrage universel, le vote du peuple souverain.