Fév 04 2020

Geens sous haute surveillance du sommet du CD&V

Le sommet du CD&V est mécontent d’avoir vu Joachim Coens brutalement remplacé par Koen Geens sur ordre du roi. Il a rapidement fait savoir au commissaire royal Koen Geens le fond de sa pensée : une courte mission et aucune mention d’une éventuelle coalition Vivaldi (familles libérales, socialistes, écolos appuyées par le CD&V). Évidemment, dans la mesure où la N-VA, la copine du CD&V, n’y est pas reprise.

Ainsi, Geens se voit-il déjà couper une aile par son propre parti…

Note : le comique Bouchez a imaginé récemment une coalition Andorre en référence au drapeau de cette principauté.
Bleu-jaune-rouge avec un machin au milieu. Nous l’aurions plutôt appelé coalition roumaine…

Source : Standaard