Jan 19 2020

Vers de nouvelles élections ? Le Belang lance une pétition

Ils sont nombreux en Flandre et peut-être même en Wallonie à envisager des élections pour sortir du bourbier actuel. C’est encore un sujet tabou aujourd’hui. Mais les petites phrases se multiplient…

« Je pense que la seule option est une élection. Cette situation est sans espoir. »
Rik Van Cauwelaert, observateur politique et ex-rédacteur en chef du Knack

« Un vrai démocrate veut des élections anticipées. »
Bart Maddens, politologue

« La seule question est de savoir quand les politiciens admettront que nous devons retourner aux urnes. »
Marc Uyttendaele, spécialiste constitutionnel

« Si j’étais à la tête d’un parti traditionnel, j’aurais peur de nouvelles élections ».
Jan Callebaut, expert en communication

« Je trouve ce qui se passe affligeant. Nous sommes sans gouvernement depuis plus d’un an maintenant. Je ne sais pas comment ça va tourner. Je crains que de nouvelles élections n’arrivent. Ce ne serait pas bon pour la politique. Je n’ai pas peur de ça. Je veux aller à la rencontre de l’électeur. »
Filip Watteeuw, échevin Groen à Gand

« Quand aurons nous un nouveau gouvernement ? Si je suis très optimiste, le 1er mars, jour de l’anniversaire de mon petit-fils. Mais je ne parierais pas un verre de bière là-dessus. Nous sommes plus proches de nouvelles élections que les gens ne le pensent… »
Johan Vande Lanotte, SP.a

Dans ce contexte, le Vlaams Belang a annoncé aujourd’hui qu’il lançait une pétition pour de nouvelles élections.
La pétition s’intitule « Luister naar het volk » (Ecoutez le peuple). Quand l’extrême droite aime la démocratie, c’est qu’elle croit avoir le vent en poupe. Non sans raison, d’après le dernier sondage…