Nov 26 2019

Les retraités belges ne vivent pas dans un pays de cocagne

L’âge effectif de départ à la retraite en Belgique est toujours beaucoup plus bas que dans la plupart des autres pays de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). En 2018, l’âge effectif moyen de départ à la retraite en Belgique était de 61,8 ans, selon un rapport de l’OCDE (Panorama des pensions 2019).

Au sein de l’OCDE, seuls la Slovaquie (61,1 ans), la France (60,8 ans) et le Luxembourg (60,5 ans) ont vu leur âge effectif moyen de départ à la retraite baisser en 2018. Dans ces trois pays, cependant, l’âge légal de la retraite est inférieur à celui de la Belgique (qui, pour l’instant, est encore de 65 ans). La moyenne des 36 pays membres de l’OCDE est de 65,4 ans d’âge légal de la retraite et de 64,2 ans d’âge effectif de la retraite.

Ce faible âge de départ à la retraite est dû au fait que l’espérance de vie des Belges après leur retraite est à son plus haut niveau. Dans les tableaux de l’OCDE, la Belgique occupe la sixième place : en moyenne, il reste encore 21,1 ans aux hommes et 25,5 ans aux femmes. La France, l’Espagne et la Grèce obtiennent les meilleurs résultats en termes d’espérance de vie à partir du jour de la retraite.

En Belgique, les personnes âgées ont davantage recours à leur pension légale que dans d’autres pays. En Belgique, cela représente 85 pour cent du revenu des plus de 65 ans, le pourcentage le plus élevé de l’OCDE. Le travail et le capital (qui comprend également l’épargne-pension propre) représentent respectivement 8,9 % et 6 % du revenu.

Source : Het Laatste Nieuws

Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)