Mai 13 2019

Attractivité de la France : les gilets jaunes sont un épiphénomène

D’après une étude du cabinet de conseil A.T. Kearney, l’attractivité de l’Hexagone auprès des investisseurs étrangers a progressé en 2018, faisant passer le pays au cinquième rang mondial. Le mouvement des « gilets jaunes » n’a donc pas pesé sur l’opinion des décideurs.

C’était une crainte majeure de l’exécutif comme des milieux d’affaires : au plus fort de la crise des «gilets jaunes», plusieurs voix s’étaient élevées pour dénoncer l’effet désastreux des images de violences en marge des manifestations sur l’attractivité de la France.

Et pourtant, alors que le mouvement des « gilets jaunes » s’essouffle aujourd’hui, ces craintes semblent être invalidées par les faits. Toujours selon A.T. Kearney visant à évaluer l’attractivité des États pour les investisseurs, la France a même vu sa côte grimper auprès des milieux d’affaires cette année. L’Hexagone entre ainsi pour la première fois dans le quintette de tête, à la cinquième place, derrière les États-Unis, l’Allemagne, le Canada et le Royaume-Uni. L’Hexagone vole la place du géant chinois, touché par la guerre commerciale, le ralentissement de sa croissance et les inquiétudes sur le niveau d’endettement des entreprises nationales.»

En résumé, qu’on le veuille ou non (nous sommes pluralistes), la politique de Macron semble porter ses fruits au niveau des investissements étrangers.

Source : Le Figaro