Avr 05 2019

Confédéralisme : la N-VA n’est pas isolée

Mardi, en commission, l’inscription d’une disposition a montré le fossé qui sépare les Flamands des francophones : le différend portait sur l’article 1er qui établit que la Belgique est un État fédéral composé de Régions et de Communautés. En séance plénière, la Chambre a finalement rejeté la proposition d’inclure cet article dans la liste de ceux qui seront sujets à révision au cours de la prochaine législature.
Cette proposition avait pourtant le soutien de la N-VA, du CD&V et de l’Open Vld auxquels se sont ralliés le Vlaams Belang et les députés Vuye et Wouters.
C’est évidemment une façon de voir les choses : il eut fallu écrire que parmi les partis flamands, seuls Groen et le SP.a y sont opposés !
Pouvoir inclure le confédéralisme ou une périphrase du même tonneau dans l’article 1 de la Constitution, tel était l’objectif n° 1 de la N-VA, du CD&V, de l’Open Vld, du Belang et des deux trublions ex-NVA.
Qui pourrait jurer que la N-VA est isolée sur le terrain du confédéralisme ?