La N-VA dicterait l’agenda du Palais Royal !

Notre presse se nourrit apparemment de rumeurs.

Le Soir a annoncé récemment que le Roi Albert II pourrait abdiquer le 21 juillet 2013 au profit de qui vous savez.
Il se partagerait dès lors entre l’Italie et Châteauneuf-de-Grasse, dans cette France dont il apprécie tant l’art de vivre, comme des milliers de retraités belges.

Albert II poserait toutefois une condition majeure à son abdication : que la N-VA régresse nettement aux prochaines élections. Ce qui induit que l’abdication du roi dépend des performances de Bart De Wever, le président du parti majoritaire en Flandre. Adieu la neutralité politique du roi.
Pire ! cette rumeur de Palais sous-entend que Philippe ne serait pas capable à 53 ans de gérer une énième crise de l’État belge. On le comprend, ce genre de « nouvelle » ne découragera en rien les Flamands de voter N-VA.

Entre-temps, le Palais a bien entendu démenti le ballon d’essai lancé par le quotidien bruxellois.

Photo : News