Nov 19 2018

Visite de Macron : la Wallonie ignorée

Le Président de la République Emmanuel Macron est en visite d’État pour deux jours à Bruxelles. Cela faisait 47 ans qu’un Président n’avait plus été invité de manière officielle en Belgique !

Le programme prévoit une visite à Molenbeek à l’espace de « SMart/LaVallée », un lieu qui se veut novateur, dédié aux artistes, créateurs, techniciens et entrepreneurs culturels. Les Flamands y seront bien entendu présents en force comme l’association Tada (Toekomst-Atelier de l’avenir), une structure qui propose à des étudiants issus de milieux défavorisés de se projeter dans un métier en côtoyant des professionnels.
Une promenade au Musée des Beaux-Arts à Gand est également inscrite à l’agenda. Ensuite, Emmanuel Macron et Charles Michel, le faux ami de la France et le vrai ami de la Flandre, donneront une conférence à l’université de Louvain-la-Neuve (Brabant wallon, près de Leuven).

On le constate, la Wallonie est une de fois de plus oubliée par l’État belgo-flamand organisateur de ces joyeusetés. Emmanuel Macron ne se rendra ni à Liège, la plus francophile des villes wallonnes, ni à Namur, la capitale de la Wallonie !

Toujours dans ce contexte de flamandisation grimpante, l’observateur aura remarqué que les Diables rouges face à la Suisse ont une fois de plus joué en jaune et noir, les couleurs de la Flandre. Imagine-t-on ceux-ci jouer en rouge et jaune, les couleurs de la Wallonie ? Non.
Le tout avec la complicité passive de ce qui reste de presse francophone.