Juin 14 2018

L’Etat belge : pigeon vole

Le ministre des télécommunications Alexander De Croo (Open VLD) veut permettre l’arrivée d’un quatrième opérateur sur le marché belge afin d’accroître la concurrence et de réduire les prix. L’enquête fouillée de Test-Achats montre en effet que le Belge paie beaucoup plus cher que dans les pays voisins pour l’offre de communication groupée.

Test-Achats a d’abord comparé les fournisseurs de téléphonie mobile et d’Internet sur notre marché. Il semblerait que VOOmobile soit le moins cher sur le marché. D’après cette étude, il serait deux tiers moins cher qu’Orange, Telenet et Proximus. Toutefois, ces géants « offrent » un quota plus élevé de données mobiles.

Comme précisé plus haut, le coût des communications dans notre pays s’avère onéreux lorsqu’il s’agit d’offres groupées, en particulier dans le cas du 3-Pack (téléphonie, Internet et télévision) :

Belgique 73,52 euros
Pays-Bas 61,43 euros
Royaume-Uni 64,85 euros
Allemagne 47,43 euros
France 36,43 euros

Mais l’Etat belge est aussi le plus cher pour le 4-Pack (téléphonie, internet, télévision et téléphone portable) :

Belgique 89,49 euros
Pays-Bas 83,22 euros
Royaume-Uni 79,33 euros
Allemagne 72,77 euros
France 55,65 euros

Une étude commandée par le ministre De Croo sur le coût de l’internet mobile lui-même montre que l’Etat belge y obtient également de mauvais résultats. Chez nous, 12 gigaoctets de data sont proposés pour 30 euros, là où l’on reçoit dix fois plus de volume en France pour un prix comparable (et où l’on peut surfer sans limite dans neuf autre pays européens).
Des études antérieures avaient déjà montré que ce sont surtout les gros consommateurs qui sont les plus mal lotis en Belgique.

Source : De Standaard