Fév 23 2015

Onze beste vrienden, nos meilleurs amis !

Le match U15 (moins de 15 ans) entre Dilbeek et Rhode-Saint-Genèse (deux équipes du Brabant flamand à forte concentration francophone situées dans la périphérie de Bruxelles) a tourné à l’incident communautaire ce dimanche.
« Dès le début du match, l’arbitre a demandé à tous les enfants de parler en néerlandais », assure le père d’un joueur.
En début de seconde période, l’ambiance de la rencontre est devenue plus tendue. En douze minutes de jeu seulement, l’arbitre distribuait quatre cartons jaunes aux jeunes joueurs de Rhode-Saint-Genèse. Simplement « parce qu’ils parlaient français », poursuit ce papa. « Et on voyait bien que l’arbitre cherchait, provoquait. Il y avait vraiment un sentiment de frustration dans son chef. Nous-mêmes, sur le côté, on disait aux joueurs de se taire, de se calmer, parce que sinon il allait encore en sortir. »

Aux dernières nouvelles, l’arbitre serait francophone : un bel exemple de soumission volontaire…

Source : 7sur7.be