Déc 17 2014

Jihad : vaste coup de filet en France, toujours rien chez nous…

Vaste coup de filet en France ce mardi dans les filières de recrutement pour le Jihad.
Onze suspects, candidats au départ ou recruteurs présumés, âgés de 19 à 34 ans, ont été arrêtés dans plusieurs régions de France, lundi.
Les services antiterroristes ont démantelé lundi une filière d’acheminement vers la Syrie de candidats au jihad ayant pour point d’ancrage la Haute-Garonne. Onze suspects âgés de 19 à 34 ans ont été arrêtés en Midi-Pyrénées, à Limay (Yvelines) et au Havre (Seine-Maritime). Parmi eux, quatre détenus, qui ont été extraits des maisons d’arrêt de Toulouse, Montauban et Albi.
En outre, à Toulouse, une femme et trois hommes ont été interpellés, dont un employé d’Airbus âgé de 26 ans, ainsi que d’autres membres de la famille.

Pendant ce temps, alors que plusieurs rapports démontrent que l’Etat belge sert de base logistique à l’Islamisme radical depuis de trop nombreuses années et que Bruxelles est considéré dans le monde entier comme un haut lieu de propagande et de recrutement pour le Jihad, personne ne bouge. Une passivité criminelle.
N’oublions par que proportionnellement (ratio de la population), la Belgique est le pays qui compte le plus grand nombre de jihadistes partis combattre en Syrie et en Irak.

Classement par pays des jihadistes partis combattre en Irak et en Syrie (tableau au bas de la page)