N’en déplaise aux flamingants, le français se porte comme un charme

Il n’y a plus que les flamingants pour croire au déclin de la langue française et par conséquent de sa culture. Il n’y a que les flamingants pour placer un flic linguistique dans chaque mairie des communes « à facilités » de la périphérie de Bruxelles, siège de nombreuses institutions européennes, un flic chargé de s’assurer qu’aucun mot de français n’y soit prononcé.
Voici les derniers chiffres de l’OIF (Organisation internationale de la Francophonie) qui montrent une augmentation spectaculaire du nombre de locuteurs francophones. Pour 220 millions en 2010, on est passé à 274 millions en 2014.
Le français est la 6e langue parlée dans le monde derrière le mandarin, l’anglais, l’espagnol, l’arabe et l’hindi.
C’est le développement de l’Afrique subsaharienne qui soutient largement cette augmentation des chiffres. D’abord par son importante évolution démographique mais aussi par une progression de la scolarisation en français dans ces zones.
Dans le monde, le français devient la 4e langue d’internet, la 3e langue d’affaires, la 2e langue d’information internationale dans les médias, la 2e langue de travail dans les organisations internationales et la 2e langue la plus apprise dans le monde.
Le français est également une langue de première référence en matière de conclusion de traités internationaux.

Source : L’Avenir