Cornu nous prend pour des pigeons (voyageurs)

Déjà célèbre pour ses retards, son matériel défectueux ou encore son système de freinage obsolète, la SNCB compte augmenter le prix du billet de train de 30 % (sic). La SNCB (NMBS en néerlandais) ajoute sans rire : « Si le voyageur souhaite un bon service de train, il faudra qu’il paie plus pour son billet. Une augmentation de prix de 30% devrait suffire », a déclaré le nouveau CEO, le joyeux Cornu.
A ce titre, il faudrait prévoir une augmentation de 100 % tant qu’on y est !
L’incompétent Marc Descheemaecker, qui vient de sortir une bafouille, soit un bouquin sur sa brillante carrière à la SNCB (Buizingen, Godinne, Arlon, Schellebelle, Freya, etc.) se demande si un investissement annuel de 3 milliards est nécessaire et possible. Pour lui, le montant issu des finances publiques diminuerait (ainsi que notre portefeuille !) si les billets de train étaient plus chers.
Des tractations seraient en cours actuellement, mais l’augmentation de 30 % sera appliquée après les élections du 25 mai.
Jo Cornu, l’actuel CEO de la SNCB et étiqueté SP-A, prend ses clients pour des pigeons (voyageurs) ou des vaches à lait qui regardent passer les trains en retard !.

Source : De Morgen – 18 mars 2014

La Wallonie avec la France ? 33 propositions concrètes du R.W.F. (pdf)

25 mai 2014 : découvrez nos arguments (pdf)

Nos sujets de campagne (vidéos)