Avec Cornu, les Wallons sont cocus !

L’enclavement de la Wallonie, cette fois vis-à-vis du Grand-Duché du Luxembourg au lieu de la France, continue de plus belle. Le nouveau plan de la SNCB fera des coupes sombres dans les Ardennes. De nombreux services vont disparaître et les correspondances sont programmées en dépit du bon sens. Une chose est sûre : avec Cornu (le nouveau CEO flamand de la SNCB), les Wallons sont cocus !
« D’après le plan SNCB, on risque d’avoir environ 25 % de services de trains en moins. Nous avons calculé que dans la province, il n’y aurait plus que 70 trains qui transiteraient chaque jour par Libramont au lieu de 100 comme actuellement.
Tous les Luxembourgeois vont être pénalisés. J’ai plein d’exemples. Le dernier train de voyageurs au départ de Luxembourg vers Arlon quittera déjà la capitale grand-ducale à 21 h 27. Plus rien après ! Tant pis pour les Arlonais qui veulent assister à une soirée de théâtre à Luxembourg (note R.W.F. : ou qui y travaillent en soirée) et revenir en train. Quant aux voyageurs en provenance d’Athus et Messancy sur la ligne 165, d’après le plan, ils arriveront chaque fois à Arlon… 10 minutes après le départ du train IC vers Namur et Bruxelles ! »

Interview de Gérard Servais, délégué permanent CGSP Cheminots en Luxembourg

Note : la ligne Mons-Quévy (frontière française) est durement touchée par le nouveau plan de Cornu.

La SNCF dialogue avec ses régions

L’article complet de L’Avenir

Photo : NMBS est la traduction flamande de SNCB