Archives du Jour : 8 février 2017

fév 08 2017

Demain la Wallonie avec la France. Vers la réunification française.

Phg_Livre_2015Le nouveau livre de Paul-Henry Gendebien (cliquer vers le pdf)

écrit avant les élections de mai 2014 mais avec des annotations tenant compte de celles-ci

Le nationalisme séparatiste de la Flandre aura bientôt raison de la Belgique. Après la disparition de l’Allemagne de l’Est, de la Tchécoslovaquie et de la Yougoslavie, l’Histoire n’est pas finie en Europe.
L’échec du fédéralisme belge annonce-t-il celui du fédéralisme européen ? A la veille d’un probable triomphe électoral des indépendantistes flamands, faut-il redouter l’apparition d’un grand désordre politique à Bruxelles, (voire de l’anarchie) à seulement 300 kilomètres de Paris ? La France pourra-t-elle rester inactive dans l’hypothèse crédible où cinq millions de Francophones wallons et bruxellois demanderaient le rattachement de leur région à la République ?
Vingt-cinq ans après la réunification allemande, une « réunification française » (France + Wallonie + Bruxelles) consoliderait le rang et l’influence de Paris en Europe, contribuant à rééquilibrer le couple franco-allemand. Une conjonction franco-wallonne, pacifique et négociée, ajouterait à la France deux régions et six départements ; elle serait soumise à référendum ; elle serait conforme aux intérêts de l’Europe : la stabilité au cœur du continent, un Etat en moins (la Belgique), un Etat en plus (la Flandre), et une France agrandie, dépassant les 70 millions de citoyens. Cette France-là serait fidèle à sa mission, en accueillant les Wallons au nom du droit à la liberté et à l’autodétermination. Elle serait moins décliniste dès lors qu’elle s’emploierait à réussir l’intégration républicaine de la Wallonie.

Paul-Henry Gendebien est l’un des porte-parole du mouvement autonomiste wallon. De 1971 à 1988, il est député belge, européen, wallon. De 1988 à 1996, il représente la Wallonie à Paris comme Délégué Général diplomatique auprès des autorités françaises et auprès de l’Organisation internationale de la Francophonie. En 1999, il fonde le R.W.F. (Rassemblement Wallonie-France), un parti politique qui propose le rattachement de la Wallonie à la France, après l’implosion de la Belgique sous la pression de l’indépendantisme flamand.

Lien Permanent pour cet article : http://www.rwf.be/?p=13912